Grossesse, ma nouvelle vie sociale !

Créé le mercredi 4 avril 2018 08:47

Il eeeeest néééééééé le petit béééébéééé ! Félicitations à notre Lisa L., qui attendait un heureux évènement ! Mais bien avant d’avoir accouché, Lisa vivait déjà une toute nouvelle aventure… Welcome dans le monde des parents !

Une grossesse, ça se vit à plusieurs… Hum

Quand on est enceinte, on passe par toutes les couleurs. Hormones par ci, hormones par-là, et ce ne sont pas les messieurs futurs papas qui diront le contraire. On se pose mille questions et on passe pour une nouille devant le gynéco qui vous regarde genre : elle est débiloute ou quoi ? Mais bon, faut se mettre à notre place aussi. Notre corps change, des trucs bizarres apparaissent parfois sans qu’on n’y comprenne rien. C’est normal ça ?

Par contre, depuis que je suis enceinte, j’ai remarqué certaines choses.

Les gens qu’on croise se sentent automatiquement concernés par votre grossesse. C’est fou comme ça alimente les discussions auprès de parfaits inconnus. La caissière du supermarché vous demande : « c’est pour quand ? ». Elle vous donne même des conseils alors que vous n’avez rien demandé.

Et moi je voulais juste payer mes courses en fait.

Et si je le brûlais ce magasin ?

Certaines personnes sont tellement émues qu’elles ne peuvent pas s’empêcher de vouloir toucher votre ventre sans vous demander la permission. WTF ??? Je ne suis pas bouddha que je sache, et il ne suffit pas de me frotter le ventre pour que ça porte chance (on me l’a sorti, si si !). Alors que des amis proches me demandent s’ils peuvent toucher je veux bien, mais le gars ou la nana que je ne connais pas se permette de me mettre la main au ventre, je ne suis pas d’accord. Sauf que c’est trop rapide et on n’a pas le temps de réagir, et moi trop gentille je n’ose rien dire.

Sauf que c’est un peu mon corps quand même. Déjà que je ne coupe pas aux bisous intempestifs de mon beau-père à qui on a dit que ça créait des liens avec bébé… Arf.

Des conseils, encore des conseils. Toujours des conseils.

Tout le monde veut vous donner THE conseil. Dors tant que tu le peux ! Ok, c’est sympa. Avec la petite pointe d’ironie qui sous-entend : « après tu pourras plus, tu seras un zombie, tu seras comme un légume vert pas cuit ». Prends une tétine, prends pas une tétine. Prends un tire-lait, prends pas un tire-lait, bref tous ces conseils sont super gentils mais ils finissent par :

• 1 : vous noyer d’infos alors que vous vous étiez juste tranquille avec votre ventre.

• 2 : ça commence à vous inquiéter aussi, genre tu vas pas savoir faire, tu vas être débordée, tu ne dormiras plus jamais jamais jamais, tu t’engueuleras avec ton mec pour une courgette mal cuite, tu n’auras plus de vie, tu délires si tu penses pouvoir ne pas avoir de crèche, tu réalises pas le travail…et j’en passe. En gros, ta vie est foutue…sympa !

Naaaaaaaaaaaaaaaan

Des questions, encore des questions. Toujours des questions.

On vous pose des questions ultra personnelles. Sans déconner, je me vois bien me pointer devant une nana et lui demander si elle est constipée, si elle a vomi ce matin, si elle a des poils au ventre…Ce ne sont pas des questions qu’on pose, mais apparemment, certaines femmes ne peuvent pas s’en empêcher. Il faut qu’elles sachent si vous aussi vous souffrez des mêmes maux qu’elles quand elles étaient enceintes. « T’as des pertes vaginales ? ». WHAT ???

Dans le même registre, les inconnus font des commentaires sur votre bidou. Trop gros, (t’attends des jumeaux ?), pas assez selon eux (tu vas faire une crevette ?), il pointe (c’est un garçon ?).

Mon ventre a la forme qu’il a et puis c’est tout. Non mais !

Les femmes vous racontent leur accouchement. Bah ça peut être intéressant, mais on se demande parfois si ce n’est pas une compétition. « Le mien il est sorti sans problèmes, j’ai même pas eu la péri ». Oui, les femmes qui ont accouché utilisent les abréviations : gygy pour gynécologue, césa pour césarienne, péri pour péridurale… D’autres vous racontent le calvaire que ça a été, les complications, les suites de couches. Alors rien de mieux pour angoisser. Entre celles qui ont accouché en avance et qui vous disent qu’elles étaient allées faire un contrôle et qu’on les a gardées à la clinique, et celles qui vous disent qu’elles sont hyper contentes d’avoir accouché par voie basse car une césarienne ça aurait été la déception. Bon, moi je veux juste que bébé aille bien, peu importe la sortie. Mais du coup quand on a entendu toutes les histoires, on flippe quand même au moindre petit truc de travers. Et si comme la copine j’avais une fissure dans le col ? Argh ???

Pourtant, je ne suis pas contagieuse.

Vous êtes la personne à éviter. Dans la rue, les gens font des écarts de peur de vous bousculer. On ne vous invite pas aux apéros le dernier mois, à croire que vous portez la poisse. C’est vrai que les gens ont une espèce de peur que vous accouchiez dans leur salon, perdant les eaux et inondant le canapé tout neuf et blanc. Ils prévoient les serviettes chaudes et les casseroles, au cas où. Et puis, peur aussi que le seul sujet de conversation soit votre grossesse : heu c’est pas parce que je suis enceinte que je ne peux pas avoir de conversation… je suis toujours la même !

Les gens sont aux petits soins. Alors ça, c’est trop cool. Les gens s’écartent automatiquement quand ils veulent fumer (c’est sympa), ils vous proposent tout de suite leur chaise, vous servent en premier. Pendant neuf mois, vous êtes une princesse. Cool !

Plus qu’une princesse : I’M THE QUEEN !

On a l’impression d’avoir rejoint un gang. Ces femmes qui ne vous parlaient presque pas sont maintenant très concernées par votre personne. Vous faites partie de la « Brigade des futures mamans ». Enfin ! Sans ironie, j’ai été surprise de la réaction de certaines personnes avec qui j’avais peu de contacts, qui sont maintenant intéressées pour me parler. Vous faites partie de la confrérie, vous êtes dans la même galère, bref, ça rapproche quoi ! Yo, ma soeur, t’es des nôtres. Et le bizutage consiste à changer les couches top chrono ? Nan, je plaisante.

Ah, et après ? Comment ça se passe ? Il n’y a plus que bébé qui compte ? Cette fois, ce ne sera pas votre bidon que vous devrez protéger des bisous des inconnus, mais votre chérubin ;)

Et c’est paaaaaaarti !!!!

Lisa L.

Partager sur

Vous aimez cet article?

Ajouter un Commentaire






Code de sécurité
Rafraîchir


*Votre adresse email ne sera pas affichée publiquement*

madtv

vie-illustree



Mademoiselle L, le premier webzine féminin de Nouvelle-Calédonie, mode, shopping, actualités.
Vous y trouverez des bons plans, des bonnes affaires mais aussi des conseils.

Mademoiselle L c'est aussi un lieu où on se retrouve entre femmes, entre copines, entre pétrels, où l'on s'entraide,
où l'on rigole, où l'on se détend. Pssst, Mademoiselle ! Viens nous voir !