J’ai testé un cours de maquillage !

Créé le mardi 24 avril 2018 08:23

Haaaa… Le maquillage. Quoi de mieux que de connaître quelques bonnes techniques pour un effet bonne mine toute la journée ?! Du coup, j’ai testé un atelier d’étude de ma routine beauté auprès d’Elsa de Make Me Up !

Tout a commencé par… une discussion sans tabou !

Lorsque j’ai pris mon rendez-vous avec Elsa, la première chose qu’elle m’a demandé était d’apporter ma propre trousse de maquillage, pour selon ses propres termes : « connaître ma routine beauté et les produits que j’avais l’habitude d’utiliser ».

Autant vous dire que le sourire qui s’est dessiné sur mon visage à ce moment-là était très révélateur, puisque personnellement, je n’ai pas l’impression d’avoir de rituel beauté. Le maquillage et moi ? Une histoire presque sans lendemain : mon crayon khôl waterproof (qui coule quand même) et mon crayon à sourcils étaient jusqu’à présent mes meilleurs amis. Enfin du moins, jusqu’à ce que l’accumulation de fatigue s’en mêle pour laisser place à de vilains cernes et un teint digne des acteurs de Walking Dead !

Bref, c’est donc avec ma pauvre trousse que j’arrive au rendez-vous, où Elsa a tout de suite su me mettre à l’aise en mode « ne t’inquiète pas, je ne te jugerai pas ». ET ÇA C’EST SYMPA ! Haha !

C’est alors qu’elle me sort un petit livret, telle une vraie pédagogue (sans pour autant me rappeler ma douloureuse expérience avec ma prof de maths au lycée) afin de faire le point sur mes habitudes beauté et sur le type de maquillage qui me conviendrait en fonction de mon âge, de mon type de peau, du temps que je dispose le matin et de mon style vestimentaire (et de bien d’autres choses encore évidemment).

Et hop, un cadeau souvenir bien utile !

Une fois cette étape effectuée, il est temps de sortir les produit s de la trousse de maquillage, mais aussi de parler de mes habitudes… Est-ce que je me démaquille ? Quels types de crème j’utilise ? Aïe… Je sais bien que je ne suis pas une pro dans le domaine… Du coup je bafouille quelques mots du style « bfffff moi jmmmmeeee démaquille paaas trop trop… Voilà ».

C’est là qu’Elsa me parle de tout l’intérêt du démaquillage, du fait de nettoyer sa peau, mais surtout de la nettoyer de manière efficace. Par exemple, lorsque je lui ai dis que j’utilisais parfois de l’eau micellaire, elle m’a indiqué qu’il était important de rincer sa peau par la suite : ce produit utilisé seul n’a pas la même efficacité que s’il était rincé après son utilisation, et c’est une pro qui le dit !

Heureusement, Elsa m’a aussi rassuré sur certains produits que j’utilisais, comme ma poudre de bronzage ou bien encore ma poudre matifiante (ouf ! J’ai au moins eu deux bons points).

L’heure du make up a sonné !

Une fois le livret bien rempli, il est temps de passer aux choses sérieuses : Elsa me maquille, à la fois avec des produits qu’elle conseille (sans non plus en faire une publicité ultra marketing : elle ne fait que nous guider vers un type de produit, et moins vers une marque en particulier, puisque tout dépend aussi de notre budget n’est-ce pas ?) mais aussi avec mes propres produits, du moins ceux qui convenaient à mon type de carnation.

Avant ça, petit topo sur des produits magiques à appliquer avant le make-up, pour raviver la peau du visage mais surtout la préparer à se faire « make-uper ».

Et ça, ce sont les petits produits magiques dont elle dispose et qui nous donne tout de suite un effet bonne mine ! Mention spéciale pour le sérum Booster de chez Novexpert !

Ensuite vient le moment des conseils :

• Ne pas choisir un fond de teint trop foncé par rapport à ta carnation au risque de sembler fatiguée. D’ailleurs, il vaut même en prendre un à base d’eau pour un effet transparent et pas trop chargé : c’est votre peau qui vous remerciera !

• Des bons produits ne suffisent pas : il faut aussi les bons outils. Les pinceaux sont nos amis !

• Ne pas hésiter à sortir de ses habitudes : et pourquoi ne pas opter pour un crayon Khôl plutôt bleuté pour illuminer le regard ?

• Pour un effet naturel (idéal pour un maquillage de jour évidemment), appliquer une ombre à paupière nude, et un rouge à lèvre liquide mat et de couleur violine.

Et puis surtout, on se laisse faire : c’est tellement agréable de se faire pomponner !

Coup d’œil sur les produits utilisés pendant l’atelier :

Alors c’est sûr : pour pouvoir se faire ce type de make-up, il faut disposer d’un peu de temps le matin. Mais Elsa propose aussi des techniques simples et rapides pour les plus pressées d’entre nous !

Et le résultat est plutôt sympa !

Un ravalement de façade digne des meilleurs artisans du pays ! PS : je ne suis vraiment pas sûre d’assumer la photo de gauche. Merci de ne pas en tenir compte haha !

Mais là où l’atelier est intéressant, c’est qu’une fois sa technique de maquillage détaillée, c’est à nous de nous y coller !

Et oui, quoi de mieux que de refaire les gestes devant une pro qui pourra alors vous indiquer les bonnes façons de faire (et de tenir son pinceau !). Du coup, c’est parti pour un démaquillage en bonne et due forme, et à nous la pratique !

A noter que cet atelier dure entre 1h30 et 2h en fonction de vos besoins . Surtout n’hésitez pas à poser vos questions car Elsa sera là pour vous guider. D’ailleurs, elle peut également vous donner des conseils pour d’autres types de maquillage : spécial soirée chic et classy, spécial fiesta et mojitos passion, ou bien un maquillage nude pour celles qui préfèrent une beauté au naturelle (mais qui cache quelques ridules un peu quand même !).

Cet atelier coûte 12.600 francs.

Pour contacter Elsa, c’est par ici sur sa page Facebook ou bien encore par téléphone au 97.75.77.

Elsa Granier, esthéticienne au service de notre beauté ! ©Crédit Photo : 1Pix

Partager sur

Vous aimez cet article?

Ajouter un Commentaire






Code de sécurité
Rafraîchir


*Votre adresse email ne sera pas affichée publiquement*

madtv

vie-illustree



Mademoiselle L, le premier webzine féminin de Nouvelle-Calédonie, mode, shopping, actualités.
Vous y trouverez des bons plans, des bonnes affaires mais aussi des conseils.

Mademoiselle L c'est aussi un lieu où on se retrouve entre femmes, entre copines, entre pétrels, où l'on s'entraide,
où l'on rigole, où l'on se détend. Pssst, Mademoiselle ! Viens nous voir !