Le football féminin

Créé le jeudi 14 septembre 2017 09:05

Le Football avec un F comme FILLE !

En 2017, les stéréotypes sur les femmes et leurs loisirs commencent (peu à peu) à s’éloigner… et bien laissons-les loin derrière nous !

Working girl ou femme au foyer, fille girly ou sportive, et même tout ça à la fois… Aujourd’hui, nous les filles, on fait des choix et on les assume !

Faire la vaisselle, pourquoi pas… Moi j’ai choisis le football !

Je ne suis pas la seule en Calédonie. Dans le Comité Sud de Football, il y a plus d’une dizaine de clubs de football féminin, des matchs tous les week-ends, des jeunes femmes arbitres, entraîneurs…. Bref de nombreuses passionnées de ballon rond !

EEEEEEEET C’EEEEEST LEEEEE BUUUUUUUUUT !

D’ailleurs, la dernière coupe du monde féminine de football s’est déroulée en Allemagne et a été laaaaargement relayée par les médias. D’une manière générale, les clichés se gomment sur ce sport « de mecs », d’autant plus que l’édition 2019 de la compétition aura lieu en France.

Préparez-vous à faire un grand pas dans le camp adverse mesdemoiselles !

Comment passer des talons aux crampons ?

Pour ma part, ‘’garçon manqué’’ fille assumée, j’ai toujours adoré le football. Je jouais depuis petite avec mon frère, mes cousins, mes voisins, mon chien… mais jamais vraiment sérieusement. Pourquoi ? Par peur du regard des autres, certainement. Et comme dit maman : « le foot c’est pas pour les petites filles ma chérie ». Et bien dans ce cas j’attendrais d’être une grande fille maman.
Et j’ai attendu.

football féminin

Ça aurait pu être moi. Mais le tee-shirt est beaucoup trop propre sur la photo.

Vous connaissez le fameux dicton qui dit qu’il n’est jamais trop tard ?

Pour la première fois, à vingt ans, sur la pelouse de Tina à l’entrainement du club de l’AS LÖSSI, je chaussais les crampons. Sur le papier, je ne suis pas une fille de Lifou mais dans le cœur, je le suis devenue, parce que le football, c’est aussi et surtout l’esprit d’équipe, de famille même.

J’ai été accueillie comme une jeune fille qui avait envie de défendre les couleurs d’un maillot. Ça ne veut pas dire que ça a été facile à chaque entrainement : le sport, c’est aussi combattre contre soi-même, dans l’effort physique et le mental. Mais le plaisir prend toujours le dessus. C’est ce plaisir qui m’a conduit jusqu’aux Jeux du Pacifique en Papouasie Nouvelle-Guinée. Un an après ma licence à l’AS LÖSSI, j’ai eu la chance d’intégrer l’équipe de Nouvelle-Calédonie de Football Féminin.

La détermination

Après il n’est jamais trop tard arrive quand on veut on peut !

Ce qui est magique dans le football, c’est que les efforts et l’entente collective paient. Nous étions de nombreuses joueuses de l’AS LÖSSI à intégrer l’équipe de Calédonie, mais pas que… Une fois de plus, le jeu nous apprend : les adversaires d’hier deviennent aujourd’hui nos coéquipières.

Il faut oublier l’animosité du match tendu de la veille, durant lequel les contacts avec les filles de l’autre équipe ont été durs. Il faut l’oublier puisque vous retrouvez ces filles contre qui vous avez joué, qui ont les mêmes bleues que vous, et qui sont dans votre équipe aujourd’hui.

En Nouvelle-Calédonie, le football c’est aussi le mélange et la diversité. On ne s’affronte pas. On se bat ensemble. Et c’est en gardant cette mentalité que nous sommes parties affronter les équipes du Pacifique en Papouasie, avec le soutien d’une île et l’engouement de toutes les délégations des autres sports. Les ailes du cagou nous ont permis de voler jusqu’à la finale et de décrocher la médaille d’argent. C’est une aventure extraordinaire qui marque une vie, je ne l’oublierai jamais !

WE DID IT !!!

La satisfaction

J’aime le foot parce que c’est à la fois dur physiquement et mentalement. Il faut être endurant, technique et il y a du contact physique. J’aime aussi le foot parce qu’il faut acquérir une certaine intelligence de jeu et savoir la gérer dans l’effort.

J’aime le foot parce que c’est un sport d’équipe et que l’on se bat souvent bien plus pour nos coéquipières que pour nous-même. J’aime le foot parce que c’est aussi savoir défendre les couleurs de chez soi, d’une commune, d’une ville, d’une tribu, d’une île, d’un pays, et peu importe ses origines ou sa couleur de peau. J’aime le foot parce que c’est un sport et que le sport c'est le respect de soi et des autres.

Aujourd'hui je ne pratique plus en club parce que mes loisirs se combinent autrement, mais je suis fière de pourvoir dire que je l’ai fait, que je suis allée jusqu’au bout de ma passion, et que je n’ai plus de regrets.

Mlle Dach

Partager sur

Vous aimez cet article?

Ajouter un Commentaire






Code de sécurité
Rafraîchir


*Votre adresse email ne sera pas affichée publiquement*

madtv

vie-illustree



Mademoiselle L, le premier webzine féminin de Nouvelle-Calédonie, mode, shopping, actualités.
Vous y trouverez des bons plans, des bonnes affaires mais aussi des conseils.

Mademoiselle L c'est aussi un lieu où on se retrouve entre femmes, entre copines, entre pétrels, où l'on s'entraide,
où l'on rigole, où l'on se détend. Pssst, Mademoiselle ! Viens nous voir !