Who run the world ? GIRLS !

Créé le mercredi 7 mai 2014 11:09

Les séries télé envahissent désormais nos vies. Le matin, autour du café, on y va tous de notre commentaire : "tu as vu le dernier épisode de Mafiosa ? C'est une honte ce que les scénaristes ont fait. Et personne ne fait rien. Scandaleux." 

Du coup, on se met à la page sur Mademoiselle L et on va vous parler de nos séries "coup de coeur". On commence avec une petite pépite d'HBO diffudée actuellement sur CANAL+ Calédonie : GIRLS.

GIRLSSaison1

Loin des diktats de Sex and the City (beauté, richesse, pouvoir...), les filles de GIRLS sont des filles comme toi, comme moi, comme nous. Normales quoi. Légèrement tocardes aussi : l'héroïne, Hannah, manque cruellement de plomb dans la tête, sa copine et coloc' Marnie est plutôt prétentieuse (mais pas comme des gossip girls) tout en étant un peu trop "responsable". Jessa, la bombe d'Angleterre, est complètement barrée tandis que sa cousine Shoshanna est coincée comme un noeud papillon meurtrier.

GIRLSSaison1-2

De gauche à droite : Marnie, Jessa, Hannah et Shoshanna

Quatre filles comme Sex and the city, mais GIRLS est bien plus drôle, plus réel que ce qu'a pu nous servir HBO avec les copines de Carrie Bradshaw. Et pour vous en convaincre, voici 5 bonnes raisons de regarder cette série :

1- New York. Les filles habitent la grosse pomme et la ville fait toujours autant rêver, même en mode système D. 

2 - Les héroïnes sont pétries de défauts tant physiques que comportementaux. Avec un GROS big f*** aux diktats de la mode actuelle : Jessa, la coquinette de la bande, celle qui attire les hommes comme des papillons vers les ampoules brûlantes, fait une superbe taille 46 en pantalon. THANK U AMERICA ! ENFIN ! Bless HBO. Les rondeurs, c'est sexy aussi. Tout le monde peut être sexy, c'est avant tout une histoire de confiance en soi, pas de taille de vêtement. 

3 - GIRLS s'est aussi une belle critique de la jeunesse actuelle, celle qui bouffe du porno, compte sur le soutien de papa et maman pour vivre, et surtout celle qui est complètement centrée sur elle-même. L'épisode 6 de la saison 1 est parfait pour illustrer ce dernier point, mais pas de SPOILER, on n'en dira pas plus. 

4 - C'est cru comme un bon tartare. Y'a du nichon qui se balade partout, des fesses aussi mais ce n'est jamais MAL venu. Toujours justifiable dans le scénar'. Et surtout, comme les filles ne sont pas foutues comme Cameron Diaz, ça aide un peu à décomplexer. Quant au sexe, il est abordé sous un tas de formes et forcément, on s'y retrouve. Nes serait-ce qu'un peu.  

5 - Il n'y a pas d'intrigue principale qui pourrait créer des cliffanghers de OUF (on pense à Game of Thrones particulièrement qui donne souvent envie d'envoyer des lettres de menace aux scénaristes. Souvent). Les personnalités des personnages suffissent à nous rendre addict et ça prouve la qualité du show. 

Jetez vous sur les GIRLS, essayez de passer l'image crue, presque dérangeante qui se dégage des premiers épisodes. Car c'est justement la force de la série. Montrer la réalité, nous décomplexer et nous FAIRE RIRE. 

girlssaison1-e-3

Début de la saison 2, dimanche 11 mai sur CANAL+séries (et dans votre PVR les épisodes de la saison1)

Partager sur

Vous aimez cet article?

Ajouter un Commentaire






Code de sécurité
Rafraîchir


*Votre adresse email ne sera pas affichée publiquement*

madtv

vie-illustree



Mademoiselle L, le premier webzine féminin de Nouvelle-Calédonie, mode, shopping, actualités.
Vous y trouverez des bons plans, des bonnes affaires mais aussi des conseils.

Mademoiselle L c'est aussi un lieu où on se retrouve entre femmes, entre copines, entre pétrels, où l'on s'entraide,
où l'on rigole, où l'on se détend. Pssst, Mademoiselle ! Viens nous voir !