50 nuances de Grey - on y était

Créé le mercredi 18 février 2015 11:40

Vous vous en doutez : en plus d'inviter des lectrices de Melle L pour l'avant-première de 50 Nuances de Grey, Renault a aussi invité les filles de la team. Emma avait pour mission de faire un retour sur le film et elle n'y va pas avec le dos de la fourchette, ça je vous le dis. 

La soirée de Renault pour la sortie de la nouvelle Twingo était très sympa : champagne, cupcakes, photographe et gentils garçons torse-nu, toutes les filles ont apprécié !

Car oui : nous n’étions QUE des filles.

Et le film, c’était comment ?

Aaaah... Le film... C’était bel et bien la raison de notre présence... Qui aurait abandonné hommes et enfants (ou télécommande et chat) pour aller voir 50 Nuances de grey ? ET BIEN NOUS !!! Surtout lorsqu’il y a des cupcakes à l’entrée... Et des hommes à moitié nus... Ben quoi, il faut bien qu'on se mette dans l'ambiance, non ?

Avant de vous donner mon avis sur ce film (dont tout le monde parle depuis près d’un an) je tiens à le préciser que je n’avais jamais lu le livre avant... enfin les livres. Je suis donc partie à la projection l’esprit empli de fantasmes à l’idée de découvrir de nombreuses séquences érotico-sauvages qui auraient pu faire grimper mes hormones en flèche (qui je vous le rappelle ne sont pas en berne en ce moment).

371396

Résultat : qu’est ce que les dialogues étaient chiants !

A l’évidence, lorsque l’on s’attend à des scènes ultra sexy, on ne pense pas vraiment à ce qui va être dit ou fait avant ou après. Enfin ce n’est pas qu’on y pense pas... C’est qu’on s’en fout !

Un peu comme un film porno d’ailleurs : demandez à un mec de retenir le dialogue des personnages principaux juste avant le passage à l’acte... et il ne saura pas vous répondre !

Et le dialogue le plus chiant était bel et bien le tout premier : celui de la rencontre entre lChristian Grey et Anastasia Steele. Dommage pour une mise en bouche... Sans dec, c’était quoi cette interview ?

- « Est ce que la faim dans le monde vous interpelle ? »(le mec il a un hélico et 26 bagnoles de luxe)

- « Est ce que vous êtes gay ? » (je lui mettrai des baffes à la Anastasia Steele)

Décorticage des personnages

Commençons par Anastasia Steele : jeune vierge farouche mais pas trop, étudiante en littérature évidemment (et pourquoi pas en biologie marine ou au chômage, tout simplement ?) elle a tendance à se mordiller la lèvre dès qu’elle fait semblant de réfléchir (je fais l’amour ou pas ?) ou à porter à la bouche tout ce qu’elle trouve (crayon, étiqueteuse, pénis...).

Nouvelle version de Bella dans Twilight (Kristen Stewart), elle est belle mais pas tout le temps (ma copine/voisine me disait qu’elle avait un gros squelette). Qu’importe, elle a du gagner pas mal de dollars pour se faire toucher les nibards dans un film et désormais elle est tranquille pour quelques années.

Malheureusement pour elle, elle est nunuche : elle se marre lorsque Christian lui attache les mains, elle reste bête quand il lui offre une nouvelle super voiture et un nouveau super ordinateur, et elle est mégasuperrelou parce que MADAME réclame que le dawa fouettard dorme avec elle (alors qu’il faut bien avouer qu’il a un léger problème mental). Note : 5/10 (et -1 pour le vilain nez humide quand elle pleure, les mouchoirs ça existe !)

Pourquoi elle ne peut pas exister dans la vraie vie :

- Parce qu’elle prend son pied lors de sa première fois (IMPOSSIBLE)

- Parce qu’elle prend son pied lors de sa deuxième fois (TOUJOURS IMPOSSIBLE)

- Parce qu’elle prend son pied tout court (IMPOSSIBLE PENDANT LE 1er MOIS voir les 10 PREMIERES ANNEES)

- Parce que le matin au réveil, elle a une haleine de fée alors qu’elle a gerbé toute la nuit et qu’elle pue l’alcool.

GMpiz

Bonjour, ça serait pour un orgasme. Table 8

Christian Grey : pervers narcissique égocentrique qui a sans doute un peu trop confiance en lui, Christian est représenté comme le fantasme à l’état pur. En gros, on transforme un prédateur sexuel violent, autoritaire et misogyne en héros de conte de fée. Conclusion : on explique comment à nos enfants que ce genre de mec, il faut en rester loin. Mais genre loiiiiiiiin. A moins d’être maso et/ou vénale.

En terme de personnage, on pourrait dire qu’il s’agit de Patrick Bateman dans American Psycho (Christian Bale) en mode Bisounours. Je dirai même qu'à côté de l'histoire du Carlton et de DSK, Christian Grey fait bébé !

Certes il a de sacrés abdos, mais par contre son pénis.... pouf... inexistant, invisible, pas là quoi ! Gros hic donc : pas une seule fois on ne voit le kiki du Monsieur. Des poils, on en voit, mais alors des kikis, QUEUE DALLE ! (je m’améliore en jeu de mots non ?!)

Forcément sa note est en conséquence : 4/10, surtout pour tout le mal qu'il va nous donner pour éduquer nos filles et les empêcher de finir avec des mecs comme lui.

Pourquoi il ne peut pas exister dans la vraie vie :

- Parce qu’il est milliardaire, célibataire et beau. En général, ils sont milliardaires, mariés et ressemblent à des cochons (#DSK... Et même DSK n’est pas milliardaire)

- Parce qu’il garde toujours la petite clé de sa chambre de torture sexuelle dans sa poche. Or, tous les mecs perdent leurs clés et/ou ne vident pas leurs poches

- Parce qu’il est patron d’une grande entreprise et que son téléphone ne sonne jamais. Il n’est pas censé bosser de temps en temps ?

- Parce qu’il fait des préliminaires à une meuf qui vient de faire un jogging. IMPOSSIBLE.

grey

(où qu'il est le kiki ? Mmm ?)

Conclusion

Je crois avoir davantage fantasmé sur la bande-annonce de 50 nuances de Grey que sur le film en lui-même.

Ce n'est donc pas le  film de l’année (mais on s'en doutait), je pense qu’il s’agit plutôt d’un grand effet de mode : entre copines (souvent en manque de mec, d’attention, ou de plaisir) on s’échange le bouquin et on n'arrête pas d’en parler. Maintenant, on va voir le film ensemble. Sauf que pour être excitée devant ce genre de séquences, il faut vraiment que notre sexualité manque sérieusement de saveur. Bref, pas de quoi fouetter un chat. Ni une chatte d’ailleurs.

De son côté, Nymphomaniac, réalisé par Lars Von Trier en 2014, n’avait pas fait coulé autant d’encre : pourtant, au vu des séquences réalisées entre Charlotte Gainsbourg et Shia LaBeouf, il s’agissait bien là d’un film où l’on parle de sexe, sans tabou ni nunucherie. Mais après, les goûts, les couleurs, et les nuances de Grey, ça ne discute pas !

Florilège des phrases les plus drôles commençant par : «Depuis la sortie de 50 Nuances de Grey...

- La vente de Biafine aurait augmenté de 25% 

- L'intervention des serruriers aurait augmenté de 250% par rapport à la Saint Valentin 2014 » #Menottes

- on relance le débat de la fessée à l'Assemblée Nationale. 

- DSK a déclaré : "Francis a aimé le film de la première à la dernière seconde. Il a même versé sa petite larme à la fin."

Et vous, qu’est ce que vous en avez pensé ?

Fifty-Shades-of-Grey-Trailer-still-4

EMMA 

 

Partager sur

Vous aimez cet article?

Commentaires   

 
#6 BRAHIC CHRISTINE 07-03-2015 10:28
Je pense que pour ce cas-là, il vaut mieux aller voir le film pour le film et ne pas tenter de trouver un lien fort entre les 2...L'approche de la réalisatrice me semble assez différente de l'auteur du livre. Pour ma part, j'ai aimé le film, j'ai apprécié l'esthétisme omniprésent, les superbes photos, les éclairages et la façon dont elle filme les scènes d'amour; Beaucoup de suggestions, de poésie...Je dois dire que la bande annonce m'avait largement "émoustillée" et que j'ai été un peu déçue par le côté finalement soft mas bon...j'ai tellement apprécié la relation qui se crée entre ces 2 êtres, le mystère qui plane autour de lui, on a envie d'en savoir plus; sur lui et sur elle; à la 1ère lecture, on peut y voir des caricatures mais finalement, c'est plus subtil que cela, les personnages s'étoffent petit à petit, révèlent d'autres facettes etc...il y a comme un suspense qui porte le film et que j'ai aimé.
Citer
 
 
#5 Morgan 25-02-2015 13:39
Lorsque Anastasia interview Christian au début du film, elle ne lui a pas du tout demander si "La faim dans le monde l'interpelait" mais justement, elle lui demande "Pourquoi donner de l'argent aux pays pauvre qui meurt de faim, interpelle un aussi grand homme que lui" Christian leur donne deja de l'argent a ces personnes dans le besoin et si vous aviez lu les 3tomes ou meme juste 1 seul dailleurs vous sauriez que si il se préocuper autant de la faim dans le monde c'est parce qu'il a faillit mourir de faim lui meme lorsqu'il etait enfant:) Quant à la fameuse question si il était gay, c'est tout simplement car dans toutes les soirées, galas, ventes de charité...ect ou Christian se rend il n'est jamais accompagné. Il est toujours vu seul. La question à été justifier ds le film par Kate (sûre et certainne ;) ) mais egalement dans le livre. Peu etre que Vous n'avez peu etre pas bien entendu mais pour la prochaine fois il serai bien d'être sûre :)
Citer
 
 
#4 Emma 20-02-2015 23:14
Ah ah ah #Gaëlle finalement tu l'as lu avant d'aller voir le film !!! Ce qui ne t'empêche pas d'aller vérifier si tu es d'accord avec moi ou pas !!!

Christian Grrrrrrrrr !!!

Mdr
Citer
 
 
#3 Roussel 20-02-2015 16:56
Emma, je ne voulais pas lire ton article avant d'avoir vu le film, et voilà, j'ai craqué ! tu m'as trop fait rire ! excellent ! bravo à toi.
Citer
 
 
#2 Manon 18-02-2015 19:40
Perso je l'ai pas encore vu, mais plus ça va et plus j'ai l'impression qu'il vaut mieux rester sur les fantasmes que l'on peux se créer grâce au bouquin... Au moins, c'est NOTRE imagination.... Mais bon j'irais le voir juste pour vérifier quoi. :) J'ai aimé les livres, mais c'est peut être mieux de s'arrêter à ça haha, même si certaines choses que tu dis, sont également présentes dans le bouquin, genre Anastasia, je la trouve déjà nunuche dans le bouquin !
Citer
 
 
#1 Lili 18-02-2015 12:57
J'aurais du rester avec mes fantasmes personnels engendrés par la lecture du livre.. Je suis déçue et frustrée maintenant ! Un long (très long) divertissement. .
Citer
 

Ajouter un Commentaire






Code de sécurité
Rafraîchir


*Votre adresse email ne sera pas affichée publiquement*

madtv

vie-illustree



Mademoiselle L, le premier webzine féminin de Nouvelle-Calédonie, mode, shopping, actualités.
Vous y trouverez des bons plans, des bonnes affaires mais aussi des conseils.

Mademoiselle L c'est aussi un lieu où on se retrouve entre femmes, entre copines, entre pétrels, où l'on s'entraide,
où l'on rigole, où l'on se détend. Pssst, Mademoiselle ! Viens nous voir !