Majestueuse Thaïlande

Créé le mercredi 12 avril 2017 13:25

De retour de vacances en Nouvelle Zélande, notre Lisa.L a décidé de se reposer un peu en prenant un petit mois de congés… en Thaïlande. Bienvenue au pays du Sourire… Sawadee Kâ !

Ah, la Thaïlande ! Son climat, ses paysages somptueux, ses temples, ça me fait trop rêver ! Alors du coup, j’ai décidé de passer un mois entier (voui veinarde, moi) dans ce pays d’Asie.

  • Mais c’est pas dangereux ?
  • Mais… et la drogue ?
  • Et les maladies ? T’as tous tes vaccins ?
  • Et la mafia ? (Ouais, bon à la rédac, on n’a pas pu s’empêcher de ricaner… la Thaïlande, Pays de tous les dangers ??? Seriously ?)

Ok, on commence à me faire peur là. Du coup, je pose les pieds en Thaïlande avec plein d’à- priori.

C’est qui tout ces gangsters ????

Et si tout le monde il avait raison ?

Après avoir lu les guides de voyage, j’ai aussi lu des récits d’internautes, et je me rends compte qu’il ne faut jamais JAMAIS chercher sur internet. C’est valable dans de nombreux domaines : la maladie (j’ai toussé, Internet me dit que je vais mourir demain), l’amour (il m’a demandé du sel, ce serait pas un pervers ? les régimes (tiens, et si on ne mangeait QUE des concombres pendant trois semaines, en voilà une bonne idée détox ?) etc. Du coup j’ai pensé : Argh !!! Maman sauve-moi de là !

Sauf que ? Ben tout le monde il avait tort, na. La Thaïlande, c’est mon coup de cœur voyage. Allez, je vous emmène faire un ‘ti tour avec moi. (Petit, car c’est fin grand la Thaïlande ^^)

Bangkok !

La ville déjantée, qui ne dort absolument jamais ! Waouh ! Elle est encombrée de scooters, taxis, tuk-tuk, voitures, piétons. Les gens traversent n’importe comment, et il y a tellement de voitures, que le ciel est obscurci de pollution. On essaye de traverser la route sans se faire écraser. On se fait attraper par les taxis et les tuk-tuk, on essaye de comprendre comment ça fonctionne le métro aérien (on s’y fait, si si). Les gens sont à fond, et dans cette ville cosmopolite, on trouve tout à n’importe quelle heure ! Impossible de déchiffrer le moindre mot de thaï, mais pas grave, l’anglais est très couramment utilisé.

Tuk tuk Fever

À Bangkok, il y a Chinatown (qui ressemble à tous les Chinatowns du monde), il y a des shopping centers immenses et luxueux et en même temps, il y a des gargotes à tous les coins de rue, ou l’on peut tester (ou pas) les insectes grillés. En flanant le soir, on goûte à tout, et la nourriture est juste incroyable ! Attention, ne pas confondre le gros vilain piment rouge, avec une tomate. Mauvaise idée… Et après une longue journée de marche (eh oui, les pieds chauffent), on s’arrête pour un bon massage des pieds. L’extase!

À Ayutthaya !

Allez, éloignons-nous un peu de Bangkok et de sa folie, et enfonçons-nous dans la Thaïlande plus profonde. Visite des ruines de l’ancienne capitale (détruite par les Birmans au XVIIIème siècle, voué, on fait aussi guide culturel chez Mademoiselle L !) Parmi tous ces vestiges, je me prends un peu pour Lara Croft (les seins en moins…)

Vers Chiang Mai !

On continue en train vers le nord, (c’est cool le train), et au passage on observe les paysages. Les singes de Lopburi vagabondent en liberté dans les rues de la ville, se moquant bien des passants. Sauf qu’un singe, en vrai, ça a de TRES grandes dents. Je vais rester un peu à l’écart, moi, plutôt… On se prélasse dans les rues de Chiang Mai, et on se laisse charmer par la vieille ville, ses rues animées de petits marchés nocturnes, son artisanat et son authenticité.

Petite escapade à la rencontre des éléphants rescapés de camps de travail forcés, ou encore traumatisés par les circuits touristiques. On passe la journée à les nourrir, à les dorloter, à les gratouiller derrière les z’oreilles, à leur donner leur bain. On se sent tous petits devant ces magnifiques animaux, surtout lorsqu’ils gambadent à côté de nous en semi-liberté.

Car le retour à la vie sauvage est malheureusement impossible pour ces animaux anciennement domestiqués… Je voudrais pas faire la morale, mais attention aux camps d’éléphants que vous visitez, hein. Pareil pour les tigres, on résiste à la tentation de les voir de près, et de leur faire un gros câlin, car les conditions de vie de ces gros chatons sont peu enviables, et pour rester dociles et inoffensifs, les tigres sont complètement stones.

JE SUIS UNE BETE SAUVAGE ! (Mais où diable ai-je pu ranger mon canotier ? )

(A y est, j’ai fini mon paragraphe moralisateur, ahou pardon)

Bilan ?

Des sourires
Des plats délicieux
Des massages inoubliables
Des monuments spectaculaires
Des moments de pur bonheur
Des filles splendides qui sont en réalité des garçons
Des couleurs
Des parfums
Des saveurs…

Amazing Thaïland !

Lisa.L

Partager sur

Vous aimez cet article?

madtv

vie-illustree



Mademoiselle L, le premier webzine féminin de Nouvelle-Calédonie, mode, shopping, actualités.
Vous y trouverez des bons plans, des bonnes affaires mais aussi des conseils.

Mademoiselle L c'est aussi un lieu où on se retrouve entre femmes, entre copines, entre pétrels, où l'on s'entraide,
où l'on rigole, où l'on se détend. Pssst, Mademoiselle ! Viens nous voir !