J’ai testé le Botox et je ne regrette RIEN !

Créé le lundi 4 février 2019 16:09

 J’ai testé le Botox et je ne regrette RIEN !

On vous entend déjà rouspéter : « Ouaaaaaais et l’acceptation de son corps, hein ?! » // « Ouaaaaaaaaais, mais n’importe quoi, pffff, ça va se la raconter avec des lèvres gonflées ».

Alors déjà, pour les plus nerveuses, calmez-vous. Le Botox n’a STRICTEMENT RIEN A VOIR avec les lèvres gonflées, les visages écarlates ou encore , ÇA :

 

Question du jour : comment fait-elle pour boire à la bouteille ?

La vérité sur le Botox.

En vrai, le Botox est une toxine botulique, qui s’utilise comme traitement local qui permet d’effacer les rides du visage de façon temporaire.

Et les deux phrases en gras ont tout leur sens :

• Traitement local : ça veut dire que le médecin (oui oui, un médecin esthétique, pas un vendeur de tapis ou une meuf qui te fait des crêpes à domicile) t’injecte le Botox de manière très précise (en très petites quantités, à l’aide d’une petite seringue) aux endroits qui selon lui, méritent d’être adoucis niveau rides.

• De façon temporaire : cela signifie donc que l’injection du Botox n’est pas DEFINITIVE. Et que donc, vous avez le choix OU PAS de retenter l’expérience.

En fait, le Botox est surtout utilisé pour réduire les rides d’expression, comme par exemple celles présentes autour des yeux, la fameuse ride du lion, les rides du front, ou encore celles autour de la bouche.

D’ailleurs, il est très important de faire la différence entre le Botox et l’acide hyaluronique. C’est justement ce deuxième produit (l’acide hyaluronique) qui est injecté dans les lèvres, et qui peut, si on en abuse, les faire gonfler de façon trop importante. Le Botox lui, ne sera utilisé que pour atténuer (pas effacer, atténuer, ok ?)

Comment ça marche ?

Ce n’est pas seulement l’action du Botox qu’il faut retenir, mais avant tout toute la procédure du professionnel de santé. Personnellement, je suis allée à la rencontre de Erica, médecin esthétique, qui se charge d’ailleurs de l’effacement de mon tatouage dans le dos (souvenez-vous de l’histoire… D’ailleurs il faut que je vous en reparle, mais pour suivre les premiers éléments de l’aventure, c’est par ici

Tout recours à la médecine esthétique ne se fait pas comme ça, à la va vite. D’abord, Erika a porté une attention particulière à mon visage, tout en écoutant ce que j’avais à lui dire (d’ailleurs c’était très simple, je lui ai dis « vous avez vu la vilaine ride du lion que j’ai ?).

Ok. Message reçu. N’empêche que Erika insiste et signe sur l’aspect naturel des choses : la French Touch. Nous ne sommes pas aux Etats-Unis, il est donc impensable pour elle de donner une petite sœur aux frères Bogdanov. LOL.

Mais c’est de toute beauté !

« On va y aller tout doucement. Quelques petites piqûres, et tu verras déjà un résultat très satisfaisant » me dit-elle. Ok. Je lui fais confiance. A pas peur des aiguilles. Enfin, si un peu, mais Erika est super top niveau douceur, donc tout va bien.
Juste avant, elle m’explique que le Botox aura un petit effet de paralysie sur les muscles de mon front. PETIT ON A DIT, CA VA ! Du coup, ça donnera un effet plus apaisé à mon visage. Comme si j’avais fais un grooooooos dodo ultra réparateur. Le truc qui manque à ma vie depuis 3 ans quoi #MerciTiTchouni.

Du coup, avec cet effet de paralysie, moins de froncement de sourcil, et donc, les rides se creusent moins. D’ailleurs, le muscle apprend tout doucement à se détendre et à moins se contracter pour un rien. Et c’est ça le secret du Botox, c’est qu’au final, ces petites gouttes de produit injectées nous font une véritable rééducation musculaire : « NOoooOOOn NE TE CONTRAAAAACTE PAAAAAS POUR RIEN PETIT FRONT ! ».

Et hop, c’est parti pour le pik pik

5 piqûres au total. Des toutes petites piqûres. On est bien loin de la ponction lombaire de mes 8 ans. Tout va bien, j’ai survécu.

C’est sûr, j’ai connu plus agréable, mais cela ne dure que 5 minutes, ou presque… Attention à l’après : pas de sieste (ou de position allongée) pendant 5 heures, on évite de s’appuyer sur le front aussi (en mode je réfléchis à la vie pendant que je bosse devant l’ordi), et pas de bain de piscine pendant 48 heures. Cherchez pas, y’a pas de piège, c’est comme ça, c’est tout. On évite juste que tout soit foutu en l’air, et on fait joli son cœur.

Du côté des résultats, il faut attendre 15 jours avant de voir les résultats définitifs du Botox, qui dureront donc pendant 3 à 4 mois. Il est même possible de faire des retouches, mais c’est souvent pour les hommes que c’est le cas car il faut parfois forcer un peu plus sur la dose pour eux.

Perso, j’ai eu de superbes résultats au bout de trois jours seulement. J’avais l’air beaucoup plus reposée, et aujourd’hui, je peux même vous dire que « la rééducation antirides » a marché du tonnerre. Elles ne sont presque plus visibles, et ça me fait du bien.

tadaaaaaaaaaaaaaaaaa

Mais attention, le piège, c’est justement, d’avoir l’air reposé alors qu’on ne l’est pas vraiment ! Haha, donc de côté-là, le meilleur médicament, c’est quand même un bon gros dodo d’au moins 8 heures, et pour le reste, on verra plus tard. Quoi qu’il en soit, le Botox, je ne regrette CARREMENT PAAAAS !

 

Emma
Partager sur

Vous aimez cet article?

Commentaires   

 
#1 Jean-Baptiste Leroux 16-07-2019 18:07
Bonjour, je trouve votre avant/après impressionnant. Merci de rappeler que le botox est temporaire et est pratiqué par un médecin. Personnellement le botox a changé ma vie, je me sens beaucoup mieux dans ma peau depuis que je le pratique. Je n'ai pas l'intention d’arrêter car je fais entièrement confiance à mon médecin.
Citer
 

Ajouter un Commentaire






Code de sécurité
Rafraîchir


*Votre adresse email ne sera pas affichée publiquement*

madtv

vie-illustree



Mademoiselle L, le premier webzine féminin de Nouvelle-Calédonie, mode, shopping, actualités.
Vous y trouverez des bons plans, des bonnes affaires mais aussi des conseils.

Mademoiselle L c'est aussi un lieu où on se retrouve entre femmes, entre copines, entre pétrels, où l'on s'entraide,
où l'on rigole, où l'on se détend. Pssst, Mademoiselle ! Viens nous voir !