Le détatouage

Créé le vendredi 20 mai 2016 08:31
Oui. Elle l’avoue. Emma a un tatouage dont elle veut se débarrasser. Vous pensez peut-être qu’elle aurait dû y réfléchir deux fois avant de se faire tatouer, mais elle n’est pas la seule dans ce cas. Elle a donc décidé de passer l’épreuve du laser… ET CA FAIT MAL !

Et je crois même que le mot mal n’est pas à la hauteur de la douleur que je ressens à chacune de mes séances, parce que le truc, c’est qu’on doit y aller PLUSIEURS FOIS avant que ça disparaisse totalement !

Back in ze past.

Jeune, rebelle, un peu con-con (surtout), v’là ti pas que pendant un voyage à Tahiti, je décide de me faire tatouer. Pas un petit papillon rose en haut de la fesse, pas un dauphin polynésien sur le pied non plus, j’opte évidemment pour UN GROS BORDEL DEGUEULASSE QUI ME PREND TOUT LE LONG DE LA COLONNE VERTEBRALE.

Bon… ok… Il est pas si dégueulasse que ça. Même qu’à l’époque je l’aimais bien. Il était fin, réalisé par un professionnel, et surtout il était unique. Monsieur le tatoueur, très perfectionniste dans son travail et dans la symbolique du tatouage, m’a fait un tatoo sur mesure, reprenant mes qualités, mes défauts, mes valeurs, pour me faire un joli écriteau dans le dos : petits oiseaux polynésiens pour la liberté, petits tikis pour la protection, petit clitoris pour la fécondité.

Et là, vos yeux s’écarquillent. OUI JE LE DIS : j’ai le symbole d’un clitoris polynésien dans le dos gravé à vie (ou presque, si les lasers finissent par le bousiller). ET JE PEUX PLUS LE VOIR, CE CLITO !!! Heureusement qu’il est dans mon dos d’ailleurs !

Bref, depuis, j’ai grandi, et je l’aime beaucoup moins qu’avant ce tatouage. J’ai même l’impression d’avoir une flèche tatouée dans le dos. J’ai donc réfléchi à trois possibilités :

  • 1. Le garder : NAN JE VEUX PAS
  • 2. Le recouvrir par un autre tatouage : avec un peu de chance je pourrai peut-être tourner le remake de Prison Break dans quelques années
  • 3. Le détatouer au laser : ça fait mal, ça coûte cher, mais surtout ça fait mal

Mais qu’est ce que j’ai été faire sérieuuuux ?

La chasse aux infos commence

Et je me rends compte qu’il n’y a que très peu de possibilités niveau détatouage en Nouvelle-Calédonie. Pas de noms, pas de coordonnées, je tombe par hasard sur une vidéo de détatouage sur la page d’un tatoueur local et l’appelle immédiatement pour avoir le contact du « Monsieur » qui faisait ça.

Il faut dire que c’était impressionnant : en quelques secondes, on voit le flash d’un laser effacer tout un avant bras tatoué. JE VOULAIS PAREIL POUR MON DOS !

Hop, me voici quelques jours plus tard toquant à la porte du détatoueur, que j’appellerai entre nous « DIEU MICHOU ». En vrai, c’est un pédiatre. Alors je me dis qu’il va être sympa avec un grand bébé comme moi.

Oui, il est sympa. Il est marrant, et IL EST TATOUÉ. Du coup, il m’a montré le résultat de son laser qu’il a testé sur sa propre peau. Bilan : pas de trace, rien. QUE DALLE. Et à la question fatidique du « ça fait mal », il m’a regardé de ses yeux bleu océan, avec un grand sourire, et m’a dit « Oui ma poulette. Tu vas avoir très, très, très mal ».

#PipiCulotte

J’avais presque l’impression d’être dans 50 Shades of Grey jusqu’à ce que je me rende compte qu’il était parfaitement inutile de se mettre à poil pour un détatouage. Allez, la concentration étant requise, j’essaie de penser à autre chose pendant qu’il met ses lunettes du futur (pour se protéger les yeux) et qu’il me rassure en me disant que ça allait durer 5 minutes seulement.

Enfin… 5 minutes à chacune de mes 10 séances étalées sur près de 2 ans. C’est que ça prend du temps d’effacer un tatoo tout en préservant la peau (et ainsi éviter les vilaines cicatrices).

Les pires 5 minutes de ma vie.

Je crois que pour la première fois de ma vie, j’ai faillis m’évanouir de douleur. Ca pique, ça brûle, ça gratte, tout ça en même temps. Je crois que j’aurai pris plus de plaisir en accouchant sans péridurale.

Sérieusement, moi qui pensais avoir « tout connu » avec des contractions, et bien je me suis plantée. Alors certes, ça ne dure pas longtemps, et Dieu Michou est génial, sympa, drôle et rassurant à la fois, mais OMG qu’est ce que j’ai eu f****ing mal !!!! Et pas moyen de mettre de la pommade anesthésiante, RIEN ! Tu as juste le droit à la pose d’un petit sachet glacé sur la brûlure et un petit massage à la crème au zinc juste après. Voilà.

Croyez-moi, si je n’étais pas tombée « amoureuse » (façon de parler calmez-vous) de Dieu Michou, je n’y serai jamais retournée. Car depuis, j’en suis à ma troisième séance et j’attaque la quatrième dans 3 semaines.

Dieu Michou c’est un peu comme le jus d’orange pressée glacé après une Transcal. Le mec il te tient en vie quoi.

On fait le bilan

Plus le temps passe, moins j’ai mal. Ou du moins, je me suis habituée.

Au niveau du tatouage, il était important que je prenne mon temps : les lasers étant réglés au minimum pour ne pas m’abîmer la peau, ce n’est que lors de la prochaine séance que je verrai des résultats concrets. Même si je trouve que mon tatouage s’est déjà éclairci et que ses bords ne sont plus aussi nets qu’avant.

Il me reste en tout 6 séances à hauteur de 15.000 francs la séance. Aïe. Mais bon, d’ici un an, j’espère pouvoir vous montrer les photos d’un super résultat, avec un dos tout neuf et sans cicatrices !

Et pour avoir le contact de Dieu Michou, envoyez-nous un MP sur la page Facebook de Mademoiselle L… On vous dira touuuuut !

PS : au fait, pour les moqueurs du « clito » dans le dos, je rappelle qu’il ne s’agit que d’un symbole, ok ? J’ai pas non plus une vulve avec des poils dessinée sur la colonne vertébrale hein ?! Bande de fous va.

 

 

signature emma

Partager sur

Vous aimez cet article?

Commentaires   

 
#4 Duprat 09-02-2019 07:39
Merci Emma pour tes articles toujours aussi drôles et tordant de réalité
Bonne continuation avec tes séances et tout le reste ;')
Citer
 
 
#3 EmmaNoah 26-01-2018 11:36
Citation en provenance du commentaire précédent de Roro :
Bonjour, article super intéressant. Mais du coup cela fait 2 ans maintenant et les résultats sont comment ?


Malheureusement , le docteur qui s'en chargeait a arrêté son activité... Mais j'ai trouvé un autre cabinet ! Je reprends le détatouage dès mardi prochain !
Citer
 
 
#2 Roro 22-01-2018 15:29
Bonjour, article super intéressant. Mais du coup cela fait 2 ans maintenant et les résultats sont comment ?
Citer
 
 
#1 badass 20-05-2016 14:08
:D :D
le.plus genialement drole de tout tes articles!et tu m avais caché ce clito coquine!!!
Citer
 

Ajouter un Commentaire






Code de sécurité
Rafraîchir


*Votre adresse email ne sera pas affichée publiquement*

madtv

vie-illustree



Mademoiselle L, le premier webzine féminin de Nouvelle-Calédonie, mode, shopping, actualités.
Vous y trouverez des bons plans, des bonnes affaires mais aussi des conseils.

Mademoiselle L c'est aussi un lieu où on se retrouve entre femmes, entre copines, entre pétrels, où l'on s'entraide,
où l'on rigole, où l'on se détend. Pssst, Mademoiselle ! Viens nous voir !